Actualités Economie

Assurance vie : le nouvel eldorado des épargnants

Depuis la mise en place de la politique de défiscalisation menée par l’État, le tarif de l’assurance vie est devenu plus accessible au grand public. De ce fait, les particuliers ont misé sur cette formule pour assurer une vie meilleure à leur descendance.

Assurance vie : faites une simulation gratuite


Un investissement lucratif

En souscrivant à une assurance vie, le demandeur bénéficie automatiquement d’un statut fiscal unique qui lui permet de déduire les plus-values des capitaux investis, ce qui ramène ses impôts à 35 % maximum. De plus, ces deniers sont dégressifs, ce qui rend l’assurance toujours plus intéressante. La signature de ce contrat est profitable pour les contribuables, d’où l’engouement sans précédent pour la formule. Ceux qui optent pour les cotisations en euro ont un rendement plus avantageux grâce à la forte valeur de la monnaie.

Une alternative efficace

Si les livrets avaient du succès durant plusieurs années, en ce moment, il est préférable d’opter pour une assurance vie avec son revenu très attractif. Si un compte épargne bien rémunéré présente un taux de 1,5 %, le taux de l’assurance vie est de 1,6 %. De plus la formule peut-être flexible et complémentaire avec les livrets d’épargne.

Pourquoi souscription à une assurance vie ?

L’assurance vie est une garantie de meilleure vie pour ses proches en cas de décès. À part le remboursement des frais de funérailles et l’acquittement des diverses dettes accumulées durant leur vivant comme les impôts ou les prêts, les primes accumulées peuvent aider les bénéficiaires à avoir une vie plus stable après le départ dans l’autre monde de leurs êtres chers. Si avant la législation sur la défiscalisation, un seul membre de la famille souscrivait à l’assurance vie, actuellement presque toute la famille est inscrite. En effet avec moins d’impôt, les sommes accumulées deviennent plus importantes et les ménages peuvent mener un rythme de vie plus confortable.

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.