Economie

Comment se former sur le Forex

Pour aborder le Forex et y effectuer ses premières transactions, les voies sont multiples. En voici quelques-unes, avec leurs avantages et leurs limites :

Ne pas se former

C’est la méthode la plus simple, souvent présentée comme extrêmement performante et présentant l’avantage de n’avoir aucun effort à fournir. Elle consiste à confier son capital à un trader soi-disant très habile, ou utiliser les services payants d’un robot ou d’un fournisseur de signaux. Dans cette catégorie de trading « facile », on trouve également le « copy trading », qui consiste à simplement copier les positions de traders prétendument expérimentés. Ces raccourcis miraculeux sont bien sûr des pièges destinés à absorber le capital de traders néophytes. Même si leur présentation est alléchante, ils sont bien sûr à éviter.

Se former de manière scolaire

Le web regorge de matériel d’apprentissage, sites, vidéos, e-books et formations gratuite. Cette approche purement scolaire est une bonne base pour comprendre les mécanismes du Forex et se forger une première expérience purement théorique. C’est une première étape incontournable pour aborder le Forex en acquérant les bases et les fondamentaux du trading. Les sites de broker sérieux proposent des modules de formation. Sur iFOREX par exemple, vous pouvez suivre un parcours d’apprentissage complet. Certains livres sont également de très bons supports pour les débutants, comme « le Forex, introduction au marché des devises » par exemple.

Trader en argent fictif

Le trading en argent fictif est un biais intéressant pour se familiariser avec le « vrai trading » sans risquer de perdre de l’argent. De nombreux courtiers proposent une version « démo » de leur plateforme. Le trading y est identique à celui que l’on peut effectuer en mode réel à l’exception de la dimension psychologique. C’est ce point qui en fait la faiblesse. En effet l’impact de la psychologie sur le trading est particulièrement important, et de prime abord, c’est une erreur que de le négliger. Il est facile de prendre des positions lorsque cela n’engage aucune conséquence. Le trading en mode démonstration est donc intéressant pour une première approche, mais s’y attarder peut entrainer une déformation contre-productive lors du passage en mode réel. Parmi les plateformes indépendantes et complètes pour s’exercer gratuitement, on peut citer MT4 qui est très populaire, mais aussi Trade Interceptor qui est encore plus abouti.

Investir de petites sommes

Lorsque l’on a assimilé les principes de fonctionnement du marché des changes et que l’on maîtrise l’interface sur laquelle on projette de trader, investir un petit capital est certainement l’option d’apprentissage la plus performante. Il s’agit d’alimenter son compte avec une somme minimale permettant de placer des ordres tout en respectant la gestion de son capital. Les conditions de trading sont ainsi totalement réelles. Le but de cet exercice n’est pas de générer de gros bénéfices, mais de projeter ce que l’on peut attendre du trading réel avec de plus grosses sommes. La condition est de respecter ce capital en ne prenant pas de risques inconsidérés. C’est la valeur relative des gains ou des pertes qui détermine la justesse des prises de décision. Dès lors que la stratégie est éprouvée avec de petites sommes, on peut alors augmenter son investissement.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.