Actualités Société

Une famille réussit à retrouver son véhicule grâce à un message publié 100 000 fois sur Facebook

Alors qu’ils sont partis passer des vacances en Espagne une famille « deux adultes, un enfant » s’est fait dérobée son van non loin de Barcelone.

Au mois de juillet, Fanny et Loic accompagnés de leurs enfants avaient choisi comme lieu de vacance, l’Espagne. Un jour, ils stationnent leur véhicule à Monjuic, une montagne située au-dessus de Barcelone. Malheureusement, quand ils reviennent de leur balade, ils ne retrouvent plus le van, qui a été volé d’après le Parisien qui rapporte l’information. « Nos batteries de téléphones n’étaient chargées qu’à hauteur de 5%. Nous n’avions aucun chargeur, ni de lait, de papier, ni de couches. En plus, nous ne savions pas parler espagnol », explique Fanny. Mais ils réussissent tout de même à entrer en contact avec leur assureur et sont informés que leur carte bleue restée dans la voiture a été utilisée pour effectuer un achat. Un jour après, la famille est ramenée en France.

Quand ils reviennent chez eux à Limours, ils ont du mal à accepter le fait d’avoir perdu ce van mais également des effets pour une valeur de 60 000 euros qui se trouvaient dans le van.

« Ce van était considéré comme notre seconde demeure. Nous l’avions tous rêvé car nous avons fait de nombreuses économies pour l’acquérir. Un rêve qui s’évanouissait. » explique Fanny.

Quand ils repartaient chez eux, celle-ci publiait un message sur son compte Facebook. Dans ce message elle a parlé de l’histoire en question. Quand elle se réveille, elle se rend compte que son message a été partagé 1000 fois. Plusieurs heures après, ce message a été partagé 100 000 fois par des personnes marqués par cette histoire. Nous avons reçu des photos de vans de couleur jaune en Belgique, au Portugal. Nous avons reçu des messages venant de l’Europe pour qu’on puisse partager nos messages sur des pages spéciales comme la page des Français de Barcelone ». 

Alerte donnée par un routier

Rapidement, la mobilisation prend forme car le 13 juillet, un routier indique au couple qu’il a remarqué un van jaune à fleur garé à Santa Coloma, une ville proche de Barcelone, la même ville où le paiement avec la carte a été fait. Très vite, Fanny et Loïc identifient le lieu avec l’application Google Map et prennent contact avec l’hôtel le plus proche. La plaque d’immatriculation a été notée par le standardiste de l’hôtel et il s’agissait bien de celle du van de la petite famille. Le van est sécurisé à la fourrière par la police de la ville. Mais une fois sur les lieux, le couple se rend compte que tout ce qui se trouvait dans le van a été volé, mais cela n’a pas tué leur envie de vouloir continuer leur aventure de voyage.

Sur place, un chauffeur de taxi lui explique que tous les taxis de Barcelone connaissent l’histoire du van jaune. Fanny et Loïc ont perdu tout ce qui se trouvait dans le van, mais cela n’a pas freiné leur envie de voyage. Le couple était en vadrouille, dès le 16 août, du côté de la presqu’île de Crozon, dans le Finistère.

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.