Actualités Société

La Cour de Justice de l’UE interdit la vente du «lait de soja» ou «du fromage de tofu»

Désormais, la vente du lait de soja ou du fromage de tofu sera interdite, suite à la décision rendue par la Cour de Justice de l’UE. Celle-ci a interdit d’utiliser les mots qui ramènent à des produits laitiers dans les appellations de certains produits végétaux.

Bientôt, plusieurs étiquettes de produits vont être modifiées. Certaines appellations telles que «lait de soja», «beurre au tofu» ou «fromage végétal» seront appelées à disparaître…

Une décision tranchée par la Cour de Justice de l’Union Européenne « CJUE » dans son arrêt qu’elle a rendu le mercredi 14 juin. D’après la conclusion de la Cour, nom « Lait » et les noms dédiés uniquement aux produits laitiers ne peuvent pas être utilisés pour nommer un produit qui est végétal et malgré le fait que ces appellations soient accompagnées d’explications ou de descriptions qui indiquent l’origine végétale du produit en cause.»

A l’origine du litige, la société allemande «TofuTown.com», qui fabrique et commercialise des aliments végétariens et végétaliens, opposée à une association allemande de lutte contre la concurrence déloyale, appelée «Verband Sozialer Wettbewerb», sur des termes «beurre de tofu», «fromage végétal» et d’autres noms identiques.

Il était en fait question de savoir si les produits totalement végétaux peuvent être vendus sous un nom dédié aux produits d’origine animal tels que le lait, la chantilly ou encore la crème, le yogourt, le fromage ou le beurre. Pour TofuTown la compréhension du consommateur sur ces appellations avaient évolué pendant ces dernières années. Et d’ajouter que ces noms étaient toujours reliés à d’autres termes. Cependant, la Cour a été intransigeante, indiquant que le nom « Lait » ne peut être utilisée pour appeler un produit totalement végétal, alors que le lait est un produit d’origine animale.

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.