Actualités International Politique

Le premier ministre argentin annonce la fin de la récession

Désormais, l’Argentine n’est plus dans le rouge, elle est peut désormais dire que la récession est loin derrière elle. Et le gouvernement prévoit une croissance de 3% en 2017.

Touchée par une récession depuis 2015, l’Argentine est désormais sortie d’affaire, le Premier ministre argentin, Marcos Peña a indiqué mercredi 31 mai que la croissance avait repris.

L’économie avait baissé de 2,3% en 2016.

Pour l’année en cours, et dans les années à venir, le gouvernement envisage une croissance 3%. «  Selon les chiffres officiels de l’INDEC (Institut national de statistiques), l’Argentine est sortie de la récession, une nouvelle bien accueillie par les argentins a lancé le chef du gouvernement face à la Chambre des députés.

L’inflation continue

Cette lancée devrait renforcer et continuer a indiqué le gouvernement. C’est au cours du trois premiers mois de l’année 2016 que la reprise a été engagée avec une hausse de 0,5% et au cours du premier trimestre de 2017 avec +0,6%. Standard and Poor’s a revu à la hausse la note de l’Argentine de B-àB en avril, prévoyant une croissance de 3% pour 2017, 2018 et 2019.

Grogne sociale

Toutefois, cela n’empêche pas que la grogne au niveau social ne cesse de prendre de l’ampleur. Cela est dû à une inflation qui ne baisse pas, alors que le président Mauricio Macri avait fait la promesse de l’étouffer. L’année dernière, l’augmentation des prix a atteint les 40% et continue en 2017 à la vitesse d’environ 2% par mois. « Nous reconnaissons qu’il y a encore un vide, que plusieurs argentins n’arrivent pas à trouver un emploi a ajouté Marcos Peña, mais ce qui importe plus, c’est reprendre le chemin de la croissance ».

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.