Actualités Economie

Les entreprises de locations touchées par les attentats de 2016

Les entreprises françaises spécialisées dans la location de voitures de courte durée ont annoncé jeudi avoir traversé une année 2016 difficile à cause des attentats qui ont fortement impacté le tourisme entraînant une pression notable sur les prix.

Sixt, Hertz, Europcar ou encore Avis, réunis par le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), ont vu leur part de marché être grignotée par les nouveaux types de loueurs comme les loueurs entre particuliers et sont prêts à leur ouvrir les portes dans leur organisation professionnelle, ont –ils indiqué au cours d’un point de presse.

L’année dernière a été difficile pour les loueurs de voitures qui ont vu leur finance être touchées par les attentats de novembre 2015 en France et de mars 2016 à Bruxelles d’après Didier Fenix, président de la section « métiers de la mobilité partagée » du CNPA.

« Tous les loueurs avait renouvelé leur parc » de voitures mais après l’attentat de Nice le 14 juillet, la demande a baissé et les véhicules ont été utilisés à des prix bas » a-t-il indiqué sans pourtant avancer des données chiffrées sur le résultat financier du secteur.

M. Fenix a cependant indiqué que malgré cette situation «  le marché de location se développe » avec la naissance de nouveaux services comme l’autopartage, la location entre particuliers mais aussi avec la croissance des compagnies aériennes low-cost » qui conduisent de nouveaux clients dans les aéroports.

Une étude effectuée par l’institut GMV et dévoilée au cours de la conférence de presse du CNPA, révèle qu’une voiture a été louée par 7,7 millions de en 2016, alors qu’en 2015, 7,6 millions de français ont loué une voiture en 2015. L’étude ne prend pas en compte les locataires étrangers, qui sont estimés à plus de 30 % du marché en France, d’après les responsables du CNPA.

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.