Actualités Société

Les prix du gaz seront bientôt réduits de 3,5% en juillet

Nous allons progressivement vers une baisse de 3,5% des prix du gaz.

Il s’agit d’une proposition de la Commission de régulation de l’énergie qui veut revoir les coûts d’approvisionnement d’Engie. Une mesure qui changera la méthode de calcul des prix du gaz. Tous les printemps l’État ordonne un audit des prix du gaz mais également des tarifs en vigueur à la Commission de régulation de l’énergie « CRE » après demande de l’État Une opération qui permettra de savoir si la formule de calcul correspond effectivement aux coûts d’approvisionnement d’Engie suivant la loi qui veut que les coûts d’approvisionnement de l’entreprise soient bien renvoyés au consommateur.

En 2017, le rapport d’audit dévoilé jeudi soir chante totalement les choses, car la CRE demande de revoir la formule de calcul via la révision des coûts d’approvisionnement.

La CRE exige spécifiquement dans son rapport que les prix de gaz appliqués sur le marché respectent d’avantage le calcul des coûts de fourniture de l’entreprise. La CRE recommande que ces prix de marché soient ramenés à 80% au lieu de 77% comme avant. Autrefois, les coûts de fourniture d’Engie faisant partie de la formule de calcul reposaient surtout sur les coûts d’approvisionnement durable, en clair ceux-ci étaient appliqués en fonction du prix du pétrole. Cependant, les prix de marché du gaz ont considérablement chuté et offrent un avantage considérable au consommateur par rapport aux contrats à long terme.

Pour ce faire, le régulateur a demandé d’ajouter de façon progressive une nouvelle tendance. Il a maintes fois été auditionné par les pouvoirs publics. Avec sa nouvelle proposition, la réduction se fixerait à 1% au 1er juillet.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.