Actualités Famille

Les maternités privées de plus en plus abandonnées par les Françaises

Les hôpitaux privés enregistrent une régression progressive du nombre d’accouchements. Les mères ou futures mères françaises préfèrent fréquenter les maternités des hôpitaux d’État qui offrent de meilleurs avantages.

Autrefois, plus de la moitié des françaises préféraient accoucher dans les maternités publiques. De nos jours, deux nouveaux nés sur trois voient le jour dans ces hôpitaux. Cependant, ce sont les cliniques privées qui encaissent le coup car un nombre important de françaises préfèrent désormais faire confiance aux hôpitaux publics pour accoucher.

Ces femmes optent pour ces établissements publics pour leur attractivité illustrée par la modernisation des équipements. De plus, les services qu’ils offrent sont moins chers.

Les hôpitaux publics plus concurrentiels

Ces dernières années, les maternités ou les hôpitaux généraux, ont fait l’objet de quelques rénovations en termes d’équipements. Le patron de la seconde clinique privée de France, Jean-Loup Durousset, l’a remarqué et en prend acte. : « Les rénovations sont bien faites, ce qui fait que les hôpitaux publics sont à jour ».

Dans le privé, on enregistre une baisse des gynécologues. En fait, en 2015, 2200 spécialistes en gynécologie travaillaient dans le privé mais également dans le public. Un nombre en baisse par rapport aux 7 années précédentes.

Pour le docteur Emmanuel Bolzinger « Ce sont des métiers qui comportent de plus en plus de difficultés car il est difficile de supporter les charges d’assurance professionnelle ». A cela s’ajoute, le fait que les patients soient obligés de prendre en charge les surplus d’honoraires. Toutes ces contraintes font partie des raisons qui amènent les mères à se rendre dans les maternités publiques. Sauf qu’elles ont une vue différente.

Pourtant, les hôpitaux privés ne sont pas totalement délaissés, car elles gardent une certaine attractivité appréciée par certaines mères comme Elodie, nouvelle maman qui a accouché à la maternité privée Natecia à Lyon (Rhône). « Dans ces maternités privées, nous disposons des chambres plus spacieuses, des services plus importants, une alimentation plus riche ».

Elle a choisi, cet hôpital privé sur le conseil de sa gynécologue, pour plus d’accessibilité et de confort. De plus, elle y travaille.