Actualités Société

Moins de 1 foyer français sur 2 éligible au très haut débit en 2017

Le baromètre ZoneADSL a dévoilé une carte précise de la couverture internet en France. Ce baromètre est basé sur les chiffres de l’ARCEP. En France, ce sont 97,2% de foyers qui bénéficient d’un accès internet, alors que 43,8% peuvent accéder au très haut débit.

Si la fracture numérique est en train de baisser, il existe tout de même des différences entre la ville et la campagne.

Très peu de foyers bénéficient de la connexion très haut débit

Au fil des ans, le très haut débit s’est développé en France. Seulement au second trimestre 2016, les chiffres révèlent que 43,8% logements français étaient éligibles au très haut débit à travers plusieurs opérateurs. En clair, ils avaient la possibilité d’accéder à une connexion descendante de 30 Mbit/s au minimum. Par contre, il n’y a que 12,2% de foyers qui bénéficient d’une connexion dépassant les 100 Mbit/s grâce à la fibre optique.

A part ces chiffres, le baromètre ZoneADSL souligne aussi des différences au niveau de la couverture internet. Selon le classement, les départements qui bénéficient d’une meilleure couverture internet, sont Paris, Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne. Ensuite, viennent les départements de Seine-Saint-Denis, et les Yvelines. L’Alsace se détache et le Bas-Rhin aussi, sans oublier le Haut-Rhin.

Des différences existantes

En général, les départements qui ont une métropole bénéficient d’une très bonne couverture internet. Par contre, départements situés en zone rurale, comme le Lot, la Meuse, l’Yonne ou encore la Creuse, ne bénéficient que d’une faible couverture internet. Et parmi les départements où le très haut débit n’existe pas vraiment c’est celui du 13.