Actualités Economie

Le PIA considéré comme efficace malgré des « dérives »

Le bilan des programmes d’investissements d’avenir (PIA) est « entièrement positif », d’après le comité d’experts qui a la mission de les évaluer, mais, il n’oublie pas de critiquer les « dérives » dans leur application surtout quand ils sont remplacés par des crédits budgétaires communs.

Le comité dirigé par l’ex ministre belge des finance et ancien président de la Banque européenne d’investissement Philippe Maystadt, a rendu public un rapport ce mardi qui indique contredit les critiques faites en décembre 2015 par la Cour des comptes.

Ce rapport « d’examen à mi-parcours » est rendu public alors que le gouvernement a affirmé qu’il compte lancer l’année prochaine, un PIA3 gratifié de 10 milliards d’euros qui viendra renforcer ceux lancés en 2010 et 2012 pour un coût global de 47 milliards d’euros.

Il estime d’un point de vue global que le PIA « a produit des résultats satisfaisants, au niveau qualitatif et quantitatif » et confirme la convenance des avantages stratégiques qu’avaient proposés Michel Rocard et Alain Juppé en 2010.

Il souligne toutefois, l’investissement considérable fait dans la recherche qui l’a favorisé. Cependant, dans ce rapport, il est aussi question de plusieurs failles notées pendant son application l’éloignant des objectifs fixés au départ.

D’autre part, diverses actions n’ont pas financé les dépenses spéciales d’investissement, mais utilisées uniquement pour se substituer aux crédits supprimés dans le budget de l’État.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.