Actualités Economie

Rachat de crédit : c’est le moment d’en profiter

Malgré la remontée lente de la courbe des taux d’intérêt en ce début de 2017, il est toujours possible de faire un rachat de crédit intéressant auprès de son banquier. C’est donc le moment d’en profiter pour avoir une meilleure visibilité et une gestion simplifiée sur vos finances.

Simulation gratuite


Les demandes de rachat de crédit ne cessent d’augmenter auprès des établissements bancaires depuis la baisse des taux l’année précédente. La majorité des gens ont donc profité de cette opportunité pour faire des économies selon l’offre des établissements bancaires. En effet, alléger ses mensualités jusqu’à la hauteur de 60 % en se faisant racheter ses différents prêts pour en avoir seulement un à rembourser désormais, c’est l’occasion rêvée par tous les ménages.

Bientôt la hausse de taux ?

Au début de l’année 2017, cette tendance devrait normalement baisser dans la mesure où les taux du crédit immobilier ont recommencé à augmenter légèrement. Toutefois, ce n’est pas vraiment le cas, puisque le montant de l’intérêt reste constamment à un niveau bas offrant ainsi une solution pour les particuliers. De plus, la banque de France n’a encore rien proposé pour l’augmentation du taux de rachat de crédits, ce qui pourrait ne pas tarder. C’est donc le moment pour demander un rachat de crédit afin de regrouper tous les crédits en cours et un moment propice pour renégocier les prêts immobiliers et autres.

D’autre part, les établissements financiers et bancaires ont revu leur politique en termes de cout global de rachat de crédit, vu le nombre élevé de courtiers en regroupement de crédit. Cela donne la facilité aux particuliers de négocier les frais auprès de professionnels pouvant répondre favorablement à leur demande. Il n’est donc pas trop tard pour ceux qui veulent regrouper leurs prêts à se lancer et tant que le taux d’intérêt restera minime, ce système aura du succès.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.