Actualités Economie

Rachat de crédit : des taux actuellement intéressants

Baisse significative des taux de rachats de crédit

Le rachat de crédit continue d’être perçu comme une bonne solution par les particuliers. Ces derniers ont l’habitude d’y recourir quand les circonstances l’exigent. En raison des avantages qu’elle présente, cette alternative ne doit pas être négligée. À l’heure actuelle, les taux de rachat ont baissé de manière significative. Cette baisse de taux est d’environ 0,8 à 1,45%. Plus les délais de remboursement du rachat sont élevés, plus importante est la baisse des taux.

Devis Gratuit Rachat de Crédit


Même si ces taux paraissent attractifs, il ne faut pas oublier que l’un des meilleurs moyens pour en profiter est d’avoir un bon profil. En effet, les banques seront beaucoup plus enclines à négocier avec un client dont la capacité d’épargne ou l’apport initial est suffisamment important. Bénéficier de ces atouts et de bien d’autres ouvre plus facilement la porte aux négociations. En réalité, les banques veulent s’assurer que celui qui opte pour cette option est parfaitement en mesure de calculer les risques et d’en assumer les conséquences. En effet, si racheter son crédit paraît intéressant, cette initiative comporte également diverses obligations.

La baisse des taux de rachat a aujourd’hui permis d’accélérer le traitement des dossiers. Ce qui signifie que le client n’aura plus à attendre longtemps pour obtenir gain de cause. Mais en cas de refus de la banque de racheter un crédit, tout espoir n’est pas perdu. Le client peut toujours se rabattre vers les banques concurrentes. Certains établissements à la recherche de nouveaux épargnants seront moins regardants sur le profil. Toutefois, entreprendre seul cette démarche n’est pas indiqué. Mieux vaut recourir à l’aide de professionnels habitués à gérer ce type de situation. Le courtier dispose, en effet, d’une vaste expérience et possède un carnet bien rempli. Il saura trouver les établissements financiers désireux de racheter le crédit d’un client dont le profil déplaît. S’il s’agit de racheter un crédit immobilier, la somme due doit atteindre 70 000 euros. Ainsi, le particulier pourra réaliser des économies non négligeables. On espère que la tendance actuelle se poursuivra encore durant plusieurs mois pour le plus grand bonheur des aspirants au crédit.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.