Actualités

Régulation bancaire : les décisions du Comité de Bâle qui favorisent les positions américaines au détriment du secteur bancaire français

Le comité de Bâle se réunira le 14 et le 15 juin en Suède. Ce comité qui a la mission de déterminer les règles relatives aux banques au niveau mondial. Mais les décisions des États Unis pourraient pénaliser les banques européennes.

Les banques françaises avaient fini par réaliser que le dernier niveau de réglementation bancaire internationale en pourparlers depuis plusieurs mois, s’était embourbé. Le comité de Bâle, l’institution qui réunit les représentants des banques centrales et des régulateurs qui a la charge de définir les règles bancaires mondiales veut en fait depuis l’automne de l’année passée à signer un accord afin de parachever la réforme appelé « Bâle III ». Le but est d’en finir avec le problème réglementaire entamé après la crise financière de 2007 pour ne pas tomber dans les difficultés.

Le dossier américain complexe

Mais les choses peuvent devenir difficiles avec les propositions du comité de Bâle avantageant plus les États Unis, car les banques françaises s’attendaient à ce que la Réserve fédérale américaine n’abandonne le projet sous les pressions de Donald Trump, qui critique clairement la réglementation bancaire.

« Nous croyons que le dossier avait été abandonné, or il se peut que les décisions du Comité de Bâle mène vers un accord très défavorable à partir du mois de septembre » juge, Marie-Anne, Barbat-Layani, directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF).

A la suite de l’élection du président des États-Unis, s’en est suivi une période de balbutiement où la Fed a été autorisée par l’administration de lancer les négociations et les membres américains du Comité de Bâle ont entamé les démarches » explique une source proche du dossier.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.