Actualités Société

Tout savoir sur les avocats

Lorsque l’on se retrouve face à une démarche juridique, il devient indispensable de faire appel aux services d’un avocat.

Comme il n’est pas usuel de recourir à un avocat dans le quotidien, beaucoup d’interrogations persistent chez les français. Pour savoir s’orienter vers le bon avocat et ne pas faire d’erreur, il y a quelques critères à vérifier et à prendre en considération.

Comment reconnaître un avocat compétent?

Un avocat est une personne diplômée de droit, avec au minimum une maîtrise de droit validée. Mais tous les avocats ne sont pas égaux face aux diverses spécificités du droit. En effet, un diplôme donne l’autorisation pour un avocat d’exercer. L’expérience acquise par la suite permet aux avocats de se perfectionner dans l’exercice du droit.

De plus, un avocat peut faire valider sa spécialisation dans un domaine particulier du droit : droit du travail, droit de l’environnement, droit international,… Cette spécialisation est validée après un examen auprès du Barreau et une expérience d’au moins 4 ans. Ainsi, il est possible pour les français de s’orienter vers un véritable expert qui n’exerce que dans un domaine précis.

Choisir un avocat dans son secteur géographique

Pour des affaires de faible envergure, mieux vaut privilégier une proximité géographique. Ainsi, les entretiens et relations entre avocat et client sont plus simples et plus faciles à organiser.

En revanche, s’il s’agit d’un litige assez important, la proximité géographique ne doit pas être le critère principal. En effet, l’avocat le plus habilité à défendre votre affaire n’est pas forcément le plus proche de vous. Il faut donc rechercher un avocat plus compétent, quitte à s’éloigner de son secteur. De plus, les frais engendrés n’impacteront pas significativement sur les honoraires totaux. La plupart des avocats se situant dans la région Ile de France, il sera peut être plus simple de trouver un avocat paris.

Disponibilité de son avocat

La disponibilité attendue d’un client peut varier. Si certains ressentent le besoin d’être très régulièrement en contact avec leur avocat, d’autres préféreront de simples compte rendus écrits lors de changement ou d’avancée dans la procédure en cours. Il en va de même pour les avocats. Certains ont tendance à informer leurs clients de tous les détails de la démarche et les contacter souvent, d’autres sont plus en recul et informent leurs clients lors d’étapes majeures.

C’est un point à discuter lors d’un premier entretien avec un avocat pour vous garantir d’être sur la même longueur d’ondes. Ainsi, cela évitera des sentiments de frustration ou de stress dans des périodes déjà difficiles.

A propos de l'auteur

Sophia

Sophia

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.