Actualités Société

Trois victimes tunisiennes tuées dans l’attaque de Nice ont été rapatriées en Tunisie

Décédés lors de l’attentat de Nice, trois victimes d’origine tunisiennes ont été rapatriées dans leur pays d’origine. Les dépouilles sont arrivées ce soir dans la capitale tunisienne reçues par leur famille et plusieurs membres du gouvernement.

Enveloppés avec le drapeau de la Tunisie, les trois cercueils ont foulé le sol tunisien via l’aéroport de Tunis-Carthage.

Parmi les trois dépouille, il y avait un adolescent de quatre ans et sa mère.

Faisant face aux membres de la famille apparemment bouleversés, le ministre des Affaires sociales Mahmoud Ben Romdhane a critiqué un « acte terroriste abject » et indiqué que les familles touchées seront assistées psychologiquement pendant leur séjour en Tunisie.

Lors de cet incident, quatre citoyens tunisiens ont perdu la vie et quatre autres ont été blessés quand le terroriste au volant d’un camion de 19 tonnes a foncé sur une foule réunies pour célébrer le 14 juillet à Nice, tuant 84 personnes. Pour l’instant, deux autres tunisiens sont introuvables d’après le ministère des affaires étrangères tunisien.

Plusieurs tunisiens vivent à Nice qui est à une heure de vol de Tunis par avion.

Mais il faut aussi noter que le terroriste qui a commis l’attaque était d’origine tunisienne. Appelé Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, 31 ans, était domicilié à Nice et était issu de la ville Msaken.

Cette attaque a d’ailleurs été condamnée avec vigueur par la Tunisie et a d’ailleurs ouvert une enquête judiciaire via la section antiterroriste tunisienne, compte tenu du fait que l’auteur de l’attentat était tunisien et aussi à cause de la présence des citoyens tunisiens parmi les victimes.

On se rappelle que l’année passée, la Tunisie avait elle aussi fait l’objet de plusieurs attaques terroristes menées par des djihadistes tuant plusieurs personnes parmi lesquels 59 touristes étrangers.

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Journaliste d'investigations pour le EE Times mais également ailleurs. Plus d'infos sur mon profil Twitter (dont les tweets n'engagent que moi). Je suis spécialisée dans les enquêtes longues, surtout sur les divers lobbys.